Randolph : les lunettes américaines de haut vol

En général, l’habit ne fait pas le moine. En général. Car chez Randolph, quand on met le nez dans les montures aviateur, on ne propose pas des ersatz vaguement inspirés des cockpits. Fort de ses origines historiques, le lunetier revendique un authentique ADN militaire. Ici on façonne des accessoires de haut vol qui équipent les pilotes de l’armée américaine. Excusez du peu.

Parfaitement assorti au fuselage d’un P51 Mustang ou d’un F14 Tomcat, le modèle Aviator AF230 sent bon la doublure mouton et les G encaissés. Fine structure en métal miroitant, double pont sobre mais terriblement évocateur accompagné de ses pièces optiques gris-vert, manchons galbés contemporains… inutile de sortir de Top Gun pour apprécier l’exigence et le savoir-faire injectés dans cet accessoire technique et iconique.

Délicatement plus féminin pour les accros aux héros aéroportés sur fond de vapeurs de kérosène, les montures P3 assouplissent le mythe de la barbe de trois jours en faisant les yeux doux aux jolis minois. Harmonie rose gold du cerclage aux branches, verres coordonnés, pont simple et lignes arrondies… l’ensemble flirte avec les nuances chromatiques de la stratosphère au couchant et fera partir en vrille les aventuriers au menton carré.

Né de la Seconde Guerre mondiale, attaché à un artisanat de qualité farouchement imprégné de l’esprit pionnier des États-Unis, Randolph signe des lunettes solaires où la rigueur militaire épaule un véritable goût du design et des objets d’exception réalisés à la main. Parfait pour épater la bleusaille et arpenter le tarmac en toute légitimité.

Crédit photo : Randolph

Si vous aimez, partagez ! Partagez cet article